Sélectionner une page

Intervention de Laurent Morin au nom du groupe RN Bleu Marine

Communauté Urbaine GPS&O

Conseil Communautaire du 11 avril 2019 – Délibération CC_2019_04_11_09

Budget Principal : Budget Primitif 2019

Monsieur Le Président, Monsieur le vice-Président en charge des Finances, chers collègues,

Dans la présentation de ce budget, vous indiquez qu’une Communauté Urbaine telle que la notre devrait pouvoir compter sur un autofinancement de 25 à 30 millions d’euros.

Or, le nôtre est passé de 16 millions d’euros en 2017 à 3 millions d’euros en 2018, pour enfin quasiment disparaître en 2019.

C’est donc un scénario « au fil de l’eau » qui se dessine : Au fil de l’eau de l’augmentation des dépenses de fonctionnement, au fil de l’eau d’une absence de volonté de réduire la voilure, au fil de l’eau et à la dérive…avec en bout de course un investissement qui trinque : avec environ 80 millions d’euros de dépenses d’investissements inscrites à ce budget, la Communauté Urbaine se situe 10 millions d’euros sous la fourchette basse de l’investissement moyen compris entre 90 et 120 millions d’euros.

Autant dire que l’absence de décisions courageuses sur le fonctionnement retardent globalement le développement de notre territoire.

Vous préférez, semble-t-il, vous en remettre à terme à l’alourdissement de la fiscalité. Les Français ne cessent de vous dire que cette solution est dorénavant inacceptable !

Tout aussi inacceptable, l’idée de réviser les Attributions de Compensation dans le but à peine caché de dégager de nouvelles marges de manœuvre.

Notre groupe l’exprime clairement : Ni les contribuables, ni les communes ne doivent faire les frais du refus de la Communauté Urbaine de réaliser de véritables économies dont nous rappelons qu’elles constituaient l’argument principal en faveur de la mutualisation.

Redéfinir les priorités et ne se concentrer que sur les actions absolument obligatoires permettraient d’atteindre les économies en fonctionnement nécessaires à la reconstitution de la capacité d’investir de la Communauté Urbaine.

C’est l’alternative que nous proposons et nous regrettons que cette logique de bon sens ne soit pas mise en œuvre.

Nous voterons donc CONTRE ce budget.