Sélectionner une page

Confiscation par les juges des moyens d’existence du Rassemblement National

Deux juges d’instruction ont décidé, en plein été, de confisquer la dotation de fonctionnement du Rassemblement National.

Condamné sans même avoir été jugé

Cette décision est intervenue au stade de l’instruction sans qu’il n’y ait ni condamnation ni même jugement. Ce procédé viole de manière évidente le principe de la présomption d’innocence qui protège tous les justiciables. Imaginez que désormais des juges puissent condamner des citoyens sans même qu’ils aient été jugés !

Le texte utilisé pour l’occasion est un article du code pénal qui vise à saisir les biens acquis de manière frauduleuse dans le cadre, par exemple, d’un trafic de drogue, un raisonnement inapproprié s’agissant d’une dotation publique versée par l’Etat.

Pour la démocratie, résistons ensemble

On le voit cette affaire relève de la persécution politique de la part d’un système qui n’a plus d’arguments et qui panique devant la poussée des mouvements nationaux dans toute l’Europe.

Vous qui pensez que le principal parti d’opposition doit pouvoir continuer de s’exprimer face à la dérive autoritaire de M. Macron ;

Vous qui voulez que vos idées puissent être défendues avec conviction,

Vous qui voulez qu’une force patriotique puisse s’opposer sans faiblesse à la submersion migratoire que l’Union européenne et le gouvernement sont en train d’organiser, soutenez-nous.

Prenez contact avec nous ou rendez-vous sur le site alertedemocratie.fr