Sélectionner une page
GUET-APENS DE POLICIERS A CHANTELOUP-LES-VIGNES : la violence permanente est le vrai problème des banlieues
Alors que les politiques préfèrent accumuler en ce moment-même les déclarations sur les banlieues sans nommer les racines de leur problème et en proposant seulement d’y gaspiller toujours plus d’argent, l’exemple récent de Chanteloup-les-Vignes démontre bien, comme le dit le Front National, que le problème est sécuritaire et non économique.
La semaine a été émaillée d’affrontements entre des bandes de délinquants et la police dans la cité de la Noé, à Chanteloup-les-Vignes. Mercredi en début de soirée, un contrôle routier a dégénéré blessant un jeune de 18 ans. A la suite de cela, les policiers ont été encerclés par une trentaine d’individus menaçants, obligeant les forces de l’ordre à faire usage d’armes de défense (non létales) pour s’extraire de cette situation. Quelques heures plus tard, une voiture brûlait suite à des jets de cocktail molotov obligeant à l’intervention de pompiers et de policiers. Là encore, une soixantaine de délinquants ont tendu un piège aux policiers. Ces derniers ont été la cible de jet de boules de pétanque. Les forces de l’ordre ont fait usage de leurs armes de défense afin de s’extraire de ce guet-apens.
L’impunité et la violence extrême des délinquants comme le manque de soutien des forces de l’ordre dont les moyens d’intervention sont somme toute limités, forment un cocktail explosif rendant ces quartiers infréquentables et hors de contrôle de la loi républicaine. Par ces actes répétés, c’est la France qui est régulièrement piétinée dans ces zones de non-droit.
Aussi le Front National des Yvelines appelle à un retour urgent de l’autorité et à l’adoption d’un ensemble de mesures indispensables pour restaurer la paix dans ces quartiers à la sauvagerie parfois extrême :
  • Prescrire une politique pénale de tolérance zéro
  • Mettre en place des dispositifs d’interdiction administrative de fréquentation de territoire pour les individus violents
  • Suspendre les aides et allocations aux parents d’enfants délinquants
  • Expulser des logements sociaux les personnes condamnées pour des crimes et des graves délits
Les voyous ne sont forts que de la lâcheté d’un système qui refuse d’appliquer la loi et de défendre les représentants de son autorité.
Face à ce phénomène grandissant, Le Front National préconise un PLAN BANLIEUES (télécharger le document) qui cible clairement les origines de la violence (haine de la France, communautarisme, islamisme, échec de l’assimilation) et donne des solutions concrètes, différentes du sempiternel déversement de milliards de la politique de la ville.
La France doit être respectée dans tous ses quartiers !