Sélectionner une page

Le Tribunal Administratif a annulé le périmètre de notre Intercommunalité imposé par deux préfets. Ironie de l’histoire, lorsque j’expliquais en Conseil municipal mon opposition à cette strate supplémentaire dans le mille-feuilles administratif, on me rétorquait que c’était la Loi.

Par ailleurs, le projet de fusion entre 4 communes réveille la conscience des élus et des habitants. Les demandes et espoirs de référendum se font de plus en plus présents. A l’annonce de ce projet de fusion j’ai immédiatement relevé que les Conseils municipaux en place n’avaient pas la légitimité pour porter cette fusion, n’ayant jamais abordé ce sujet pendant la campagne des élections municipales. C’est pour cela que j’estime depuis le début que seuls les habitants doivent décider de  la création ou non d’une commune nouvelle. Je me réjouis de ne pas être seul dans cette approche et cela sans aucune démarche partisane.

Didier Rouxel Saint-Germain fait Front – fn78.06@gmail.com